Rombas

Des origines très anciennes

En effet, des traces de présence humaine datant de 15000 ans avant notre ère furent découvertes sur les flancs de la côte de Drince au lieu dit "les Roches". La première installation humaine sédentaire serait apparue entre - 4200 et - 3400 près de la Tuilerie de Ramonville. Des objets en bronze datant de - 850 / -750 furent trouvés sur la côte de Drince et l'on peut découvrir actuellement, en se promenant sur les hauteurs de cette côte, les vestiges d'un camp médiomatrique datant du 3ème ou 2ème siècle avant notre ère.

ROMBAS tire probablement son nom de RUMO, un franc germanique qui reçut au VIIe siècle cette terre en partage. BACH, mot germanique signifiant "rivière" fut accolé pour donner ROMESBACH (972) et RUMESBAS (1128).

Au IXe siècle, les moines de l'abbaye de Gorze ont enseigné aux villageois la culture de la vigne qui fut pendant 1000 ans la première source de revenu des habitants. Le déclin de cette culture intervint après 1860 au moment où la révolution industrielle se développait en France. L'annexion allemande en 1870 précipita les événements et la culture de la vigne disparut en 1918. De son passé viticole et agricole, Rombas garde de nombreuses traces, notamment au niveau de son architecture.

Un siècle consacré à la sidérurgie

En 1881, misant sur l'application du procédé Thomas, Karl Spaeter fonda la "Société des Forges de Rombas". Des travaux d'infrastructure furent réalisés jusqu'en 1888. Le 1er juillet 1888 naquit la "ROMBACHER HUTTENWERK im ROMBACH". La construction de l'usine commença au printemps 1889 et les deux premiers hauts fourneaux furent allumés en 1890. En 1903, l'usine de Rombas formait déjà un établissement complet: mines, hauts fourneaux, aciéries, laminoirs, cimenterie et toutes les installations complémentaires.

Grâce à l'usine, la ville de Rombas passa de 1366 habitants en 1882 à 6247 habitants en 1910. A cette époque, la ville se développa d'abord à proximité de l'usine puis se raccorda au village juché sur son promontoire, par la rue de la Gare et la rue du Faubourg (maintenant rue Raymond Mondon). Pendant des décennies l'influence de la sidérurgie va s'avérer omniprésente dans tous les secteurs de la vie locale. Industrie, commerce, urbanisme, culture, sports, santé sont sous l'emprise directe de la sidérurgie. On peut affirmer sans crainte que pendant près d'un siècle, la plupart des décisions concernant les changements notables intervenus à ROMBAS ont été prises dans le bureau du directeur de l'usine plus que dans celui du maire.

Cependant, à partir des années 1970, la crise mondiale, l'abandon progressif de la sidérurgie continentale au profit de la sidérurgie côtière comme Fos sur Mer ont progressivement changé cet état de fait. Le désengagement progressif de la sidérurgie de tous les secteurs non industriels pour se recentrer sur son activité principale aurait pu entraîner un lent déclin de la ville sans une reprise en main dynamique des affaires par l'administration communale.

A partir des années 1980, le fonctionnement de ROMBAS commence à changer grâce à l'apport de nouveaux services à la population, la mise en place d'une politique culturelle ambitieuse, la création de la zone de loisirs du Fond Saint Martin, de la Maison de l'Enfance, de la Médiathèque "La Pléiade", du réseau de télévision par câble, etc... Les années 1990 ne font qu'amplifier ce renouveau grâce à un vaste programme d'urbanisme symbolisé par la création du Centre-Ville.

Autour de ce dernier s'est mise en place une opération de rénovation des rues et des façades qui, combinée à un fleurissement renommé et primé par 4 fleurs, donne à ROMBAS un visage neuf, et lui confère une convivialité très appréciée de ses habitants comme des visiteurs.

Des équipements de pointe

S'adaptant à l'évolution des mentalités, la ville a fait preuve d'une volonté prononcée de modernité. Parmi les très nombreuses chaînes de télévision composant le bouquet des programmes offerts par le réseau fibre optique de la Régie Municipale d'Electricité et de Télédistribution, RTV (Rombas Télé Vision) assure l'information locale depuis 1989. (www.rombas-television.com)

L'Espace Culturel, entièrement rénové, permet d'organiser des spectacles pouvant accueillir plus de 500 personnes, offre la possibilité d'exposer dans une galerie ou peut être utilisé pour des banquets ou des manifestations associatives.

La Médiathèque "La Pléiade" propose plus de 60 000 ouvrages et 6 000 documents audiovisuels. Elle accueille aussi, tout au long de l'année, des expositions de photos et de peinture ainsi que des expositions éducatives et thématiques.

La Maison du Lien Social (MLS) regroupe l'ensemble des acteurs et des partenaires ayant une mission à vocation sociale et d'insertion : Carrefour Emploi, Point Information Jeunesse, Service Jeunesse, permanence des organismes sociaux et d'insertion. L'objectif de cet équipement est d'offrir le meilleur accueil possible aux demandeurs d'emploi et au public des nombreux partenaires sociaux présents dans ces locaux.

Les sports et loisirs

Les sportifs disposent de six gymnases, de deux terrains de tennis, de six terrains multisports, d'un boulodrome, d'un stand de tir à l'arc ainsi que de deux terrains de football.

A la zone de loisirs du Fond Saint Martin, le parc animalier, les circuits de VTT, le sentier ornithologique, le sentier de découverte forestière, l'étang très poissonneux, la plaine de jeux pour les enfants, la buvette du Col Vert permettent à chacun de passer d'agréables moments de détente dans un cadre naturel enchanteur. Ces équipements accueillent régulièrement les animations et compétitions organisées par le Service des Sports de la ville ou les clubs sportifs et associations culturelles.

L'éventail scolaire, l'emploi et la formation

De nombreux établissements accueillent les jeunes Rombasiens tout au long de leur scolarité :

  • 5 groupes scolaires comprenant chacun classes maternelles et primaires, tous équipés en salles multimédia reliées à Internet par le câble très haut débit.
  • Accueil périscolaire et restauration scolaire pour le primaire.
  • La plus grande cité scolaire de Moselle comprenant 1 collège, 1 lycée classique et 1 lycée professionnel et des sections de BTS

En matière d'emploi, de formation et d'insertion, en appui à la Maison du Lien Social, la ville de Rombas dispose d'un Carrefour Emploi, du GRETA, du Centre d'Information et d'Orientation (C.I.O.) et de l'Atelier Pédagogique Personnalisé (A.P.P.).

D'autres équipements importants à caractère social ou culturel:

  • le Centre Communal d'Action Sociale (C.C.A.S.).
  • le Service d'Economie Sociale et Familiale
  • le Centre Médico-Social
  • le multiaccueil "LES PETITS AMIS", équipement communautaire, ouverte pour les enfants de 3 mois à 5 ans.
  • le Point Information Jeunes accueille les 14 à 25 ans
  • le Syndicat d'Initiative
  • l'Ecole Municipale de Musique et de Danse
  • le Centre Jean Burger
  • l'AGORA pour l'accueil du périscolaire, de la restauration scolaire et des séniors
  • le Gai Logis et la Villa Heringen, foyers en Résidence

La ville compte plus de 60 associations sportives et culturelles et environ 200 commerçants, artisans et professions de service ou libérales.

Retour accueil

ROMBAS CONTACTS

LES COORDONNEES

Place de l'Hôtel de Ville
57120 ROMBAS
Tél. 03 87 67 92 20
Fax. 03 87 67 92 21
www.rombas.com

LES HORAIRES D'OUVERTURE

Lundi au vendredi : 8h30 à 12h00

Lundi, mardi et vendredi
13h30 à 17h00

Mercredi : 14h00 à 17h00

Jeudi : 13h30 à 19h00

Fermée le samedi

http://francepharm.net http://www.francemedicale.net